Malte

Petit break à La Valette – Il-Belt Valletta

Début février 2017, nous avions décidé de nous octroyer une parenthèse de tranquillité avant le tourbillon du mariage. Mais où partir cette année après des vacances d’été magiques en Grèce en 2016 ? J’ai passé des jours à fouiner sur Skyscanner (voir mon article sur ce site) pour dénicher une destination sympa mais pas trop onéreuse et je me suis retrouvée face à deux choix : la Croatie avec Split ou Malte et la Valette.

Après consultation avec mon (futur) mari, c’est la jolie Malte que nous avons choisi. Perdue en mer Méditerranée et à seulement une centaine de kilomètres de la Sicile, l’archipel de Malte regorge de trésors historiques et de paysages plus époustouflants les uns que les autres. A seulement 2h30 de la France et en passant par un célèbre volcan sicilien, c’est un dépaysement total qui nous attend à l’arrivée.

Malte c’est un archipel de huit îles dont quatre seulement sont habitées. Dans ce premier article, je te parlerai de l’île principale.

Quelques conseils avant de partir

Choisis bien le moment de ton départ en vacances

Pour profiter un maximum des îles maltaises, je te conseille d’y aller hors saison (d’avril à juin et de septembre à octobre) : il y aura beaucoup moins de touristes qu’en haute saison et les températures seront tout aussi agréable – encore plus en septembre.

L’anglais tu maîtrises ?

LV1 anglais obligatoire ! Ou alors il faut se mettre au maltais et c’est pas gagné … Tous les habitants parlent parfaitement l’anglais. Ça facilite grandement les échanges avec les locaux !

Le code de la route version Maltaise

Conduite à gauche power !! On adopte la conduite anglaise ! Un temps d’adaptation est nécessaire pour maîtriser les rond-points dans le sens horaire et le dépassement par la droite mais pour nous tout s’est parfaitement bien déroulé. Et comme en Grèce, les conducteurs roulent très vite. (C’est quoi ça le code de la route ?!)

Adieu sable fin

Il n’y pas ou très peu de plages de sable fin sur l’archipel maltais, ce qui ne retire rien à sa beauté ! Donc location de transats obligatoire ! Pour en louer, il faudra débourser entre 10 et 30 euro à la journée (prix pour deux transats et un parasol). Le mieux est quand même de se renseigner sur les prix avant de poser sa serviette !

 

Transports

Avion

Pour le transport c’est avec Transavia que nous avons choisi de partir depuis Paris Orly. Il faut savoir que les vols vers et depuis Ħal Luqa (All Louc) sont fréquents l’été. Nous ne sommes pas partis de Nantes car plus onéreux. Pour un bagage en soute et deux bagages à main, nous avons déboursés 286€ aller retour. Un prix qui reste très correct pour des vacances d’été.

Location voiture

Nous avions une Kia Picanto pour notre séjour. Le modèle de la voiture est parfait pour se garer sans problème et assez grande pour les valises. Une semaine de location (catégorie A) vaut 160€ (assurance tout risque incluse et pas de franchise). Quand on ne maîtrise pas trop la conduite à gauche, c’est rassurant ! Pour faire simple, louer une voiture te reviendra entre 10 et 15€ par jour !

 

Logement

Logement à San Pawl il-Baħar (Sann Paoul il Baarr) chez Mark via Airbnb : 555€ pour 7 nuits (Frais de ménage inclus, clim gratuite). Il habite à quelques mètres de ce logement donc en cas de problème, il se déplace facilement et rapidement. En plus pour deux, l’appartement est vraiment spacieux et très confortable.

Conseils

Si tu pars entre juin et septembre, vérifie s’il y a la clim (gratuite) dans le logement – Oui il est possible que tu aies à la payer en supplément. Et vu comme il fait chaud, tu devras inévitablement sortir ton portefeuille !

Pareil pour ta consommation d’eau. Nous avons remarqué lors de nos recherches que beaucoup d’hôtels faisaient payer l’eau par nuit passée dans l’établissement.

 

Commençons notre visite maltaise par la capitale : Il-Belt Valletta ou plus simplement Valletta.

Rues étroites et mêlant moderne et architecture pittoresque, la ville mérite d’être classé au patrimoine mondial de l’UNESCO. La Valette regorge de trésors : églises, points de vue fabuleux, bâtiments d’époque… Tu n’es pas prêt/e de t’ennuyer dans cette ville ! Pour être honnête si tu veux profiter pleinement de la ville, une journée ne suffira pas. La Valette et les Trois cités ont tant de choses à offrir qu’il faudrait rester dormir une ou deux nuits sur place. Malheureusement, séjournant à San Pawl il-Baħar et ayant réservé pour toutes nos vacances là-bas, nous nous sommes contentés d’un jour complet sur place.

Nous nous sommes rendus dans la capitale maltaise en voiture et garés aux portes de la ville. Il y a beaucoup de parkings publics (2€ la journée) hors la Valette. Je te conseille de ne rien laisser en évidence dans la voiture car il n’y a aucune surveillance.

 

City gate

Littéralement « La porte de la ville » puisque cet édifice occupe l’entrée de la Valette. Je me suis sentie un peu déboussolée lorsque j’ai vu ces blocs de pierre. Et je n’ai pas été la seule puisque cette oeuvre a longtemps été controversée et incomprise des Maltais. Sauf si tu arrives par la mer, tu verras forcément la City gate mais à mon sens ce n’est pas un monument incontournable.

 

Co-Cathédrale Saint Jean

Oui encore une cathédrale à visiter. Mais celle-ci a dépassé mes/nos espérances : c’est un véritable chef d’oeuvre. Nous nous y sommes rendus alors que la chaleur était écrasante dehors. Alors mêler fraîcheur et culture était parfait à ce moment de la journée. Pour 6€ p.p., audio-guide inclus, une visite d’environ 2h nous attendait. Attention, s’agissant d’un monument très fréquenté, il est préférable de favoriser l’heure du midi pour profiter pleinement du lieu.

Des tabliers en papier sont fournis dès l’entrée pour couvrir tes jambes et tes bras et les escarpins sont interdits pour préserver le sol en marbre.

Mais qui parcourrait la Valette en talons aiguilles ?!

Cela peut paraître un peu long pour une cathédrale mais il y a tellement de choses à contempler et découvrir dans ce bâtiment. Toute cette dorure omniprésente, ce marbre au sol… C’est incroyable !

 

Jardins Barrakaa du Haut – Il-Barrakka ta’ Fuq 

Un écrin de verdure dans cette ville bleue et ocre où tu pourras te reposer. Ce jardin surplombant le port de la Valette permet de respirer un peu à l’ombre des arbres. Il y a des snacks pour te rafraîchir aussi, ce qui est bien appréciable. N’hésite pas à contempler la vue que t’offre ce petit havre de paix.

 

Jardins Barrakaa du Bas : Il-Barrakka t’Isfel

En contrebas, c’est le Jardin du bas, son petit frère. Tu pourras y voir, depuis le haut, la Batterie du salut : une batterie de canons qui fonctionne toujours. Des coups de canon sont tirés chaque jour à midi et à 16h. Une véritable attraction pour petits et grands grâce aux personnages en tenue d’époque. Il y a aussi Le Siege Bell War Memorial que l’on peut y observer. Cette cloche commémore les victimes maltaises durant la Seconde guerre mondiale.

Ces deux jardins sont accessibles via un ascenseur qui lui aussi permet d’avoir une belle vue sur le port. Il est surtout utile après une très longue balade dans la ville ! Tu peux le prendre gratuitement pour descendre et ainsi prendre le ferry pour les Trois Cités. En revanche la remontée est à 1€.

 

Birgù / Vittoriosa : Fort Saint Ange

Depuis les jardins du haut, tu auras déjà un petit aperçu de ce a quoi ressemble l’une des Trois Cités : Vittoriosa (ou Birgù en maltais).

Pour y accéder, tu devras prendre un ferry depuis la Valette, près de l’ascenseur des Jardins. Il y a un départ toutes les 30 minutes pour se rendre sur cette île. En 10 minutes et pour 2.80€ aller/retour, tu auras en prime une sublime vue sur la capitale.

Le Fort Saint Ange est un monument magnifique à contempler et important dans la vie des Maltais. Aujourd’hui le gouvernement lui cherche de nouvelles fonctions après sa restauration.

 

Maintenant que tu connais la Valette, qu’attends-tu pour la visiter ?

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *