City tour : Cienfuegos et sa région

Bijou récent de l’île, Cienfuegos se situe dans la plus belle baie de Cuba ; celle de la mer des Caraïbes. Située à plus de 400 km à l’est de Viñales, Cienfuegos est une ville au caractère mi cubain mi français (tu comprendras un peu plus bas pourquoi) ! Tu te dis que 400 km c’est peu et que ça sera relativement rapide à parcourir ? Détrompe-toi ! Pour cette distance, il faut compter environ 5 heures de trajet en taxi collectif et 7 heures en Viazul.

Prenons donc quelques instants pour découvrir la Perle du Sud ensemble.

Le parc José Marti est le centre névralgique de la ville, le centre touristique. Ce parc est le lieu idéal pour flâner, traîner et observer ces merveilles architecturales trônant tout autour. Ce n’est d’ailleurs pas pour rien que le centre historique est classé au patrimoine  culturel mondial de l’UNESCO. On y retrouve l’Arco de Triunfo qui fait partie des vestiges que la France a laissé sur le sol cubain. En effet, De Clouet, un colon bordelais, a fondé « Fernandina de Jagua » en 1819 qui devint Cienfuegos en 1830 en hommage au capitaine José du même nom.

Cienfuegos - Arc de triomphe

A l’opposé de l’arc, tu retrouveras la cathédrale de la ville appelée la Catedral de la Purisma Concepción. La façade colorée mais un peu abîmée par le temps cache de beaux vitraux français en son seing.

Cienfuegos - Catedral de la Purisma Concepción

Il y a aussi le palacio de Gobierno et le théâtre Tomás Terry à contempler et visiter évidemment ainsi que le collège San Lorenzo avec ses écoliers en uniforme.

La casa de la cultura est sublime à observer de l’extérieur. Dommage que le mirador ne soit ouvert qu’occasionnellement … Je pense que le point de vue doit être dingue !

Cienfuegos - La casa de la cultura

Il y a aussi Punta Gorda à visiter. Au bout de Cienfuegos, on se retrouve en plein quartier huppé de la ville : country club façon films américains et grosses villas aux couleurs des Caraïbes. Si tu as envie d’une peu de folie et d’originalité, tu peux dormir au Palacio de Valle. Ce bâtiment est dingue à voir de l’extérieur ! On peut y boire un verre tranquillement ou bien y dormir. Comme tu peux le voir sur la photo, tu peux aussi y entrer tout simplement pour grimper au sommet de la tour pour admirer les vagues se briser sur la digue. Au pied, il y a toujours cette ambiance chaleureuse digne de Cuba, tout pour apprécier le lieu atypique.

Cienfuegos - Palacio de Valle

Un peu plus loin, une petite promenade le long du Malecón et de la mer te mènera à un petit bar / restaurant de grillade où la vue est somptueuse.

Souvenirs …

Cette ville m’évoque un souvenir particulier, inoubliable. Comme évoqué dans mon premier article sur la Havane, j’ai pu fêter mon anniversaire à Cuba. – Bon ok on le savait déjà- mais mon merveilleux, parfait et incroyable mari m’avait réservé une surprise à couper le souffle. Bref, j’te fais un petit topo sur le sujet.

Après un délicieux petit déjeuner chez Manuel où nous avions été accueillis comme des rois, une belle américaine nous attendait devant notre logement pour une destination connue de tous … sauf moi !

img_6413

Les paysages défilent et je n’ai absolument aucune idée de l’endroit où nous nous rendons. Finalement après une vingtaine de minutes dans ce taxi Chevrolet, nous nous stoppons devant … le delphinarium de Rancho Luna ! Wahou, quelle surprise ! Je n’ai jamais évoqué l’envie ni le souhait de voir un spectacle avec des dauphins alors j’étais encore plus heureuse de m’y rendre ! Et ce n’était pas tout puisque j’ai / nous avons pu barboter avec eux et partager des moments de pure magie et de bonheur. Et là c’était le summum !

DSC_0083

Petit point important

Les dauphins ne sont pas dans un bassin étriqué. Ils peuvent nager et se déplacer dans un bras de rivière salée conduisant directement aux eaux caribéennes. Ces animaux seraient également des rescapés de parties de pêches ignobles ou de chasse récupérés et placés dans ce lieu. J’ai mis « seraient » car rien n’est jamais sûr. Je comprendrais également que certain(e)s n’approuvent pas, tant que tout se fait dans le respect, tout va bien 🙂 . Bref ! Ce moment m’a rendue vraiment heureuse et j’en remercie mon cher mari d’amour.

Nous nous sommes arrêtés faire une après-midi de farniente à Rancho Luna où la vie a l’air si simple : du soleil, un parasol et un barman qui vient prendre tes commandes directement sur ta serviette. Il n’y avait que peu de monde sur cette plage, ce qui rend l’endroit encore plus merveilleux.

Un peu de soleil fait du bien en ce moment non ? Alors on continue notre balade dans Cuba la semaine prochaine en prenant la direction de Trinidad !

Continue ta cure de vitamine C en retrouvant ma série d’articles sur la belle Cuba !

Maeva

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *