City tour : Viñales et sa région

Piñar del Rio - Centro

Après la folie de la capitale, nous voulions nous immerger un peu plus dans la culture cubaine. Après avoir longuement réfléchi à l’itinéraire que nous allions parcourir durant cette lune de miel incroyable, nous voulions absolument faire une ville moins touristique que les autres. Notre choix s’est donc porté sur Piñar del Rio. D’ailleurs lors des plus longs 163 kilomètres de ma vie (effectués en environ 4 heures …), les autres touristes partageant notre taxi se sont tous étonnés de savoir que nous nous arrêtions dans cette ville. Qu’importe ! L’autopista La Habana – Piñar, sorte de route à la limitation inconnue des Cubains (en vrai c’est limité à 100 km/h) où tu croises des piétons, cyclistes et autres moyens de transport plus folkloriques comme des charrues tirées par des bœufs, nous a conduit vers un cadre complètement différent de la Havane.

¡¡ Vamos a Piñar !!

Piñar del rio

Piñar del rio

Située au sud-ouest de Cuba, la ville de Piñar del Rio fait partie de la province portant le même nom. Pour être honnête nous n’y avons pas visité grand chose. Par contre nous avons fait la connaissance de Tania et Rodrigo chez qui nous avons dormi une nuit. Si tu prends la peine de visiter cette ville, arrête-toi chez eux. Leur maison est modeste mais on y dort très bien et surtout l’accueil est génial (et les repas sont copieux ! ). Nous avons passé plusieurs heures dans le patio à discuter / débattre / découvrir la vraie et difficile vie des Cubains. Une belle rencontre !

Pour visiter Piñar, pas besoin de voiture ! Tes pieds suffiront bien largement. L’architecture colorée, les routes de terre ocre quand tu quittes la ville … C’est un paysage différent et agréable à découvrir !

Les amateurs de cigares sauront qu’ils sont dans la bonne région ! C’est ici, à quelques kilomètres du centre ville, que tu trouveras la plantation Alejandro Robaina. Il s’agit d’une plantation toujours en activité (et c’est la seule !) produisant des cigares de grande qualité : les terres de la Vuelta Abajo où pousse le tabac del puro (comme on l’appelle à Cuba) y sont pour beaucoup.

Plantacion de tabacco Alejandro Robaina

Pour 2 CUC, tu pourras profiter d’une visite guidée en anglais ou en espagnol où l’intégralité du processus de fabrication du puro te sera expliquée. Avec un peu de chance, tu pourras même repartir avec un cigare roulé devant tes yeux. La dextérité du petit monsieur (82 ans) m’a complètement fait halluciner ! C’est le lieu idéal pour comprendre et connaître la culture du tabac à Cuba.

Tabacco

Viñales

A 30 kilomètres au nord, voici la ville de Viñales. Au programme, des arbres, des montagnes, du vert.

Dans Viñales même, il n’y a pas grand chose à faire. Néanmoins les jardins des casas ainsi que leur terrasse t’offriront de beaux paysages. En dehors de la ville, il faut absolument visiter le Parc National de Viñales, inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco depuis 1999. Il est possible de visiter la vallée à pied ou à cheval : c’est ce moyen que nous avons choisi pour découvrir les mogotes (buttes montagneuses recouvertes de végétation). C’est une activité super sympa à faire et encore plus quand le groupe avec qui tu es est top ! Nous avons fait appel à los Caballos de los Mogotes pour cette excursion de 5 heures.

Nous nous sommes arrêtés devant le Mur de la Préhistoire (sans grand intérêt) puis dans une nouvelle fabrique de cigares où il était possible de s’en procurer. La chaleur écrasante se faisant forte nous avons fait un petit stop mojito dans un bar au milieu de nulle part.

Attention cependant à bien choisir le prestataire avec lequel tu vas choisir d’effectuer cette balade. Il semblerait que certains maltraitent leurs chevaux, les exploitant au maximum. Je te conseille donc de faire un tour sur internet pour te faire un avis.

Viñales - Mur de la Préhistoire

Plutôt que mille mots, je vous laisse avec quelques photos de cette belle région.

Parque nacional de Viñales

Parque nacional de Viñales

Viñales

Voici quelques bonnes adresses à Viñales :

Logement

Casa Martine « El Francès » chez Jean-Pierre. Jean-Pierre est français, ce qui permet de discuter un peu plus amplement de la vie qu’il mène à Cuba depuis un vingtaine d’années. Plusieurs chambres sont à louer à environ 36€ la nuit, le petit déjeuner est super copieux (avec des crêpes !!) et des jus de fruits frais à tomber !

Le petit + à Viñales : la quasi totalité des maisons offrent des chambres à louer aux touristes. On peut y arriver sans avoir réservé à l’avance et trouver aisément un lieu où dormir. D’ailleurs de nombreuses personnes partent « à l’aventure » et en sont ravies !

Restaurant

El Campesino. Du goût, de la quantité, en veux-tu en voilà ! Il s’agit d’un restaurant à la sortie de la ville, très prisé des touristes et on comprend pourquoi.

Bars

Las 3 J (rotas). Les tapas sont délicieux et les cocktails … no comment ! Je vous conseille les Daiquiri frappés à la mangue qui sont juste à tomber. En plus de ça, les serveurs sont géniaux et très sympathiques.

Viñales - Las 3 J

La semaine prochaine, cap à l’est et sur la région de Cienfuegos ! A très vite !

Maeva

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *