Pays-Bas

Weekend à Amsterdam

Amsterdam c’est un peu deux salles, deux ambiances : tout dépend de la raison qui t’aura emmené dans la capitale hollandaise. Nous avons posé nos bagages dans cette ville, en avril dernier, lors d’un weekend prolongé durant lequel se déroulait le Koningsdad. C’est donc pendant 3 jours complets que nous avons pu faire connaissance avec le côté hyper festif d’Amsterdam mais aussi sa facette calme et apaisante.

Transports

Comment nous nous y sommes rendus ? Par avion, notre mode de transport favori car bien plus rapide. Nous avons effectué un court vol d’1h30 entre Nantes et l’aéroport d’Amsterdam Schiphol. Pour être honnête c’est sûrement l’un des vols intra-europe les plus chers que j’ai pu réserver (300€ p.p via Air France KLM). Mais l’appareil était très confortable et nous avons eu le droit à des collations durant le vol. Ce que nous avons apprécié comme nous avons embarqué à 6h du matin … BREF ! Le moyen le plus économique de s’y rendre c’est par le bus (Ouigo, Flixbus…) qui permet de réduire considérablement le budget transports. Les transports représentent un pôle important à prendre en compte lors d’un voyage à Amsterdam.

Pour te rendre dans le centre-ville depuis l’aéroport, il faudra prendre le train dans la gare (sous Schiphol) en direction d’Amsterdam Centraal (la gare centrale). Le billet te coûtera 4.40€ auxquels tu ajouteras 1€ pour la carte. – Par contre impossible de comprendre comment recharger la carte (On a mis les instructions en anglais mais rien à faire…).

Sinon pour les déplacements dans la ville, nous n’avons pris aucun transport pour deux raisons :

  • C’était un jour férié donc aucun transport en plein centre d’Amsterdam.
  • Vu le prix du train …. Pas question de se ruiner en métro ou tramway donc nous avons préféré utiliser nos jambes. (40 km sur un weekend c’est un bon score ! )

 

Logement

Les logements en centre-ville sont soit très chers soit des auberges de jeunesse. Partant avec mon mari, pas forcément envie de dormir dans un dortoir ou avoir une douche commune. Par contre, ce mode de logement est très économique et super friendly pour les voyageurs seuls ou lorsque tu pars en mode fiesta avec tes copains.

Nous nous étions excentrés pour loger à Zaandam, à 18km d’Amsterdam. Pour nous y rendre, nous prenions le train depuis Amsterdam Centraal pour 5.40€ (+1€) l’aller-retour. J’ai réussi à dénicher un bel hôtel avec les petits déjeuners inclus : le Best western Zaan Inn à quelques pas de la gare de Zaandam. Niveau confort et nourriture, nous étions au top !

 

Ce qu’il y a à faire et voir

 

Vivre le Koningsdad 

Le Koningsdad ou « Fête du roi » est un événement national ayant pour but de célébrer l’anniversaire du monarque à la tête du pays. Actuellement, ce sont tous les 27 avril que les Hollandais fêtent la naissance du Roi Willem, fils de la Reine Beatrix. Ce jour-là, qui est férié dans tout le pays, les villes se parent de la couleur orange et accueillent festivals de musiques, marchés aux puces ou théâtres de rue. A Amsterdam, c’est la folie ! Nous avons passé la journée entière à profiter des nombreux DJ présents dans la ville et de l’ambiance incroyable qui nous a été offerte par ces amstellodamois si sympathiques !

Et nous avons évidemment joué le jeu !

Attention : les prix d’avion et des hébergements flambent littéralement à cette période de l’année alors si tu veux le vivre : réserve à l’avance – j’ai moi-même réservé plus de 4 mois avant le D-day !

 

Entrer par curiosité dans un coffee shop

J’étais très sceptique quant aux coffee shops à Amsterdam avant d’y aller : je pensais que c’était un repère à drogués, sombre et miteux (comme j’en parle dans mon article précédent). Durant le Koningsdad, nous avions décidé sur un coup de tête de trouver un coffee. Nous nous sommes donc rendus à Borenjongens Centre qui est le mieux noté sur internet. Eh bien, j’ai été agréablement surprise ! Le shop ressemblait à une pharmacie de l’époque. L’espace était lumineux et accueillant – Il y avait même un petit salon à l’étage auquel on pouvait accéder. On a rapidement compris que tout était bien contrôlé dès l’entrée : contrôle d’identité et vérification de l’âge, entrée à visage découvert et photo interdite. Ça a clairement changé mon avis sur ces coffee shops finalement !

 

Profiter d’une balade sur les canaux

Les canaux vus de la rue c’est magnifique mais Amsterdam vue depuis l’eau c’est incroyable ! Pour 18€*p.p., tu peux faire une croisière de 1h15 et ainsi visiter la ville d’une autre façon. Les audio-guides sont inclus dans le prix et disponibles en sept langues différentes.

*Il y a énormément de promotions disponibles sur internet alors n’hésite pas à y jeter un œil avant de prendre des billets dans les boutiques officielles. Nous avions pris nos e-billets sur le site ceetiz.fr sur lequel nous avions bénéficié d’une belle offre – actuellement il y a 34% de réduction sur les tickets pour une croisière !

 

Se rendre dans le Quartier rouge

« C’est glauque », « ça fait bizarre » : oui effectivement ça fait un drôle d’effet de voir ces femmes dans des vitrines. Et ça l’est encore plus quand tu vois un client ouvrir l’une d’elles … Mais c’est réellement un lieu à visiter. Il n’est « glauque » que lorsque les lumières rouges s’allument – Nous y sommes passés en journée et je n’avais même pas remarqué que nous étions au coeur du Red light district. Au début, j’ai trouvé cet endroit dégradant, horrible voire malsain. Mais au fur et à mesure, je me suis dit que ces femmes étaient des travailleuses du sexe ayant des conditions de travail « safe ».

Ces femmes louent leur vitrine au propriétaire des lieux et bénéficient ainsi d’une chambre propre avec une douche et surtout d’un lieu où elles peuvent travailler en sécurité. Il s’agit d’un lieu très touristique où malheureusement les touristes prennent ces femmes pour des attractions en les prenant en photo alors que c’est totalement interdit.

Ce qui est insolite dans ce quartier c’est cette église Oude Kerk qui trône au milieu de toutes ces lumières rouges. A visiter également.

 

Aller au Koninklijk Paleis – Palais Royal d’Amsterdam

Le Palais Royal situé sur Dam Square, en plein centre d’Amsterdam, n’est pas la résidence du Roi (il vit à la Haye). Il sert néanmoins à la réception des chefs d’états étrangers ou autres cérémonies officielles. Lors de ces événements, le palais est fermé au public.

Pour 10€ p.p. (et gratuit pour les enfants), tu te verras plonger dans une ambiance baroque à souhait. De somptueux lustres ornent les plafonds, des sculptures incroyables habillent les murs, du marbre sur le sol … Il s’agit vraiment d’un lieu chargé d’une histoire à ne pas rater. De plus, les audio-guides sont gratuits et disponibles à l’entrée du palais ; ce qui est vraiment un plus pour ne rien manquer et connaître l’histoire complète de ce magnifique palais en environ 1h30.

 

Flâner au marché aux fleurs

Le mois d’avril est également le mois du début de floraison des tulipes dont la réputation traverse les frontières. Le Bloemenmarkt, ouvert toute l’année et situé le long du Singel (plus vieux canal de la ville) est l’endroit parfait si tu es un/e amoureux/se des fleurs. On y vend des bulbes de tulipes de toutes les couleurs, des roses sublimes et plein d’autres variétés encore ! Sa particularité ? C’est un marché flottant ! Cela ne se voit pas car il est fixé aux berges du canal mais il est bien sur l’eau ! Un plaisir pour la vue et l’odorat !

 

Prendre un verre sur le toit du Nemo

Le Nemo fait partie de ces bâtiments dénotant clairement du paysage. Visible sur Oosterdok, il ressemble à la proue d’un bateau … mais visiblement ce n’était pas le but. Le toit de ce musée des sciences est accessible gratuitement et te permettra de boire un verre au bar ou alors de piquer-niquer en profitant d’une vue incroyable sur le port d’Amsterdam.

 

S’arrêter dans un café brun

Kézako ? C’est tout simplement un café décoré de meubles bruns et des murs jaunis par le tabac accumulé pendant des années. Des bougies plantées dans de vieilles bouteilles sont posées au milieu des tables sombres, une décoration dont on ne connait pas l’époque ; l’ambiance brocante / antiquaire de ces cafés bruns séduit ! Et on s’y sent bien ! Il y a cette chaleur qui se dégage de cet endroit à première vue austère – Est-ce dû aux murs jaunâtres ?- où on a juste envie de goûter à une bière locale en discutant avec le serveur.

Des cafés comme ça, il y en a partout : environ 1500 ont été recensé dans la seule ville d’Amsterdam !

 

Aller au Begijnhof – Le Béguinage

Comme son nom l’indique, il s’agit des habitations où vivaient les religieuses béguines autrefois. Aujourd’hui ce sont des résidences privées qui attirent toujours les curiosités des touristes. Les maisons traditionnelles en brique entourent un petit jardin créant ainsi un petit coin paisible. Ce lieu accueillant des maisons particulières, certains règles de bienséance sont à respecter évidemment. A retrouver près de l’Amsterdam Museum (Begijnhof 30, Ams.)

 

Se cultiver au Rijksmuseum

Situé dans le sud d’Amsterdam, le Rijksmuseum est selon moi LE musée à faire. Il abrite un grand nombre d’œuvres célèbres comme le portrait de Van Gogh ou celui de la Laitière (De melkmeid en néerlandais) et il retrace l’histoire du Pays-Bas sur 8 siècles ! Il te faudra passer au minimum deux heures dans ce bâtiment à l’architecture grandiose pour apprécier les œuvres présentées dans les 80 pièces du musée.

S’agissant du musée le plus fréquenté du pays, il te sera TRÈS utile de réserver tes entrées sur internet car :

  • Il y a énormément de monde et encore plus quand il pleut – Nous avons attendu presque 1h avant d’entrer ;
  • Tu pourras passer dans une file où il y a nettement moins d’attente ;
  • Tu pourras surement payer ton entrée moins chère. Il s’agit du musée le plus cher dans lequel je suis allée : 17,50€ p.p.. Alors heureusement qu’on y passe plusieurs heures pour rentabiliser le prix du ticket ! Pour les moins de 18 ans, c’est gratuit !

 

Se balader au Vondelpark

Envie d’une mise au vert ? Alors fais un tour dans le plus grand parc de la ville. A proximité du Rijksmuseum et du Musée Van Gogh, le Vondelpark est le lieu idéal pour un pique-nique, skater ou déambuler à vélo. En bref, on peut y faire absolument tout ! Selon la saison, de nombreuses activités y sont proposées : par exemple les vendredis soir c’est Friday Night Skate ! On chaussure ses rollers et on fait le tour de la ville au départ du Vondelpark. Si tu souhaites y boire un verre ou manger, tu trouveras facilement le Blauwe Theehuis (salon de thé bleu).

Il ne s’agit là que d’une partie de la ville : il y a en tellement à découvrir à Amsterdam !

Alors si tu as visité d’autres lieux ou si tu as des tips, partage-les ici !

2 commentaires

  • discoveRin

    Oh la la plein de choses que j’ai loupées à Amsterdam ! Dont le fameux jour du roi. Je suis partie des Pays-Bas genre 3 semaines avant (j’y ai vécu 7 mois). Mais je vivais à La Haye donc j’ai vu le défilé du roi en septembre et son palais (même si je n’y suis pas entrée).

    J’avais jamais entendu parler des cafés bruns O.O Par contre les Coffee Shop j’ai dû tomber sur un mauvais parce que je n’ai pas tenu plus de 5 min.

    Les canaux c’est magnifique oui !
    Et je n’ai pas fait le Rijksmuseum non plus, pas le temps ahaha x)
    Mais j’ai fait le musée Van Gogh, Heineken entre autres ^^

    • Maevah

      Oh mince !! J’espère que tu pourras le vivre parce que c’est assez fou comme événement ! Tu l’as vu du coup ?

      C’est vrai ?! Pourtant ça a l’air archi connu (je ne connaissais pas avant d’y aller évidemment). Les coffee c’est vraiment un truc à part et certains avaient l’air super glauque genre le Bulldog … ça ne donnait pas envie !

      Il prend beaucoup de temps (et d’argent) ce musée mdrr
      On n’a pas fait ceux-là malheureusement… pas le temps non plus ^^

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *